Изображения страниц
PDF
EPUB

FREEMAN.

Mais la vieillesse arrive!

LE MAJOR.

Bon, la vieillesse ! Est-ce qu'on vieillit à Paris?

Au surplus, continua Floranville, en tirant sa montre garnie d'une chaîne d'or et d'une prodigieuse quantité de bagues, de cachets et de pierres colorées, je vois qu'il est temps d'aller joindre mes grisons, Adieu, Freeman. Malgré votre philosophie, vous êtes au fond un bon diable, et je vous instruirai de la suite de mon aventure. Vous pourrez en faire une Nouvelle intéressante, et l'insérer dans vos Mémoires pour l'instruction de la postérité.

A ces mots, le major me quitta d'un air leste. Pour moi, je me retirai de mon côté, réfléchissant sur la fausse idée que la plupart des hommes se font du vrai bonheur. Je méditois encore sur ce sujet lorsque j'arrivai chez mon ami Duhamel, que je voulois saluer en passant.

Freeman; et il se tire d'affaire par de mauvaises plaisanteries. La seule expression qui me frappe dans sa réponse est celle-ci : Ceux qui se marient ne s'épousent plus. Elle est empruntée de Montaigne. Je ne saurois croire qu'un homme aussi frivole que le major donnât beaucoup de temps à la lecture des philo sophes. J'aime mieux supposer que c'étoit une réminiscer.ce des conversations qui avoient lieu régulièrement une fois par semaine chez Kerkabon. (Note de l'Editeur. )

CHAPITRE V.

Monsieur et Madame Duhamel.

Il n'étoit point chez lui. Je ne trouvai que madame Duhamel, qui me reçut fort bien et m'obligea de m'asseoir, en m'assurant que son mari ne tarderoit

pas

à rentrer. Il étoit allé à la vente d'une bibliothèque, dont il n'avoit pas manqué une seule vacation. Il revenoit tous les jours, suivi d'un ou de deux porteurs chargés de livres de tous les formats. Outre cela, il en remplissoit ses poches qu'il avoit fait faire exprès d'une ampleur démesurée, et en fourroit même jusque dans son estomac.

Madame Duhamel est une femme estimable, craignant Dieu et son mari. Elle se pique d'avoir du bon sens, et ne parle jamais sans laisser échapper quelqu'une de ces vérités que personne ne s'avise de contester. Si vous lui dites qu'il pleut, elle ne manque pas de répondre qu'après la pluie vient le beau temps ; et si

hasard on

par vient à parler de la mort de quelqu'une de ses connoissances, elle observe judicieusement que

9

nous devons tous mourir un jour. Elle est de plus excellente ménagère ; et je me souviens qu'un soir elle m'entretint pendant deux heures et demie sur une manière de confire les concombres, qu'elle a inventée et perfectionnée. Quoiqu'elle réside à Paris depuis plusieurs années, elle n'est pas encore accoutumée au séjour de cette ville. Le grand monde n'a point d'attraits pour elle, et le souvenir du bonheur et de la considération dont elle jouissoit dans le Dauphiné est l'objet continuel de ses discours et de ses regrets.

Malgré la manière agréable dont elle avoit reçu ma visite, je crus m'apercevoir que son esprit n'étoit pas tranquille, et je lui demandai si elle se trouvoit indisposée. Non, me répondit-elle, je me porte fort bien: car j'ai soin de ma santé, et vous n'ignorez pas que la santé est la chose du monde la plus précieuse; mais je suis outrée contre M. Duhamel, Croiriez-vous qu'il s'est mis dans la tête de faire poser des tablettes tout le long du grand escalier , parce qu'il ne sait plus où mettre ses livres ? Ces maudits livres me pours suivent partout, et je ne sais comment faire pour leur échapper; ils me feront inourir de chagrin. Quelle folie, de changer son escalier en bibliothèque ! Je vous en prie, monsieur Freeman, lâchez de lui faire entendre raison, et dites-lui

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

qu'on se moquera de nous s'il exécute ce projet. Je lui en ai parlé, mais il ne m'écoute point ; et il a une si haute opinion de lui-même, que je n'ai jamais pu le faire revenir sur une idée; quoique tout le monde sache qu'Eléonore Duhamel est une femme raisonnable et de bon conseil. Que feroit-il sans moi, le pauvre homme, avec ses livres? Il se croit bien savant; et je suis sûre qu'il n'entend rien aux affaires du ménage. Qu'on me dise si ses Plutarque et ses Aristote lui apprendroient à diriger sa cuisine et à surveiller son office. Dieu merci, je ne lis que dans mes Heures, et quelquefois, pour me distraire , dans le Cuisinier impérial; et je m'en trouve bien. Ma plus grande peine est d'avoir quitté Grenoble, où je menois la vie la plus agréable, Là, du moins, j'avois à qui parler; et je ne manquois pas de voisines qui faisoient mon reversi, et avec lesquelles je pouvois m'entretenir des choses de ce monde. Vous auriez eu du plaisir à nous entendre. Henriette de la Hunaudière est la première femme du Dauphiné pour raconter une histoire ; Rosalie Gougeon est forte sur la saillie , et Marianne Lagoutte, veuve de l'ancien procureur-syndic, vous feroit pâmer de rire par sa légèreté et ses propos badins. Ces chères amies, je les regrette tous les jours, et je ne les reverrai peut-être jamais, Je ne trouve

[ocr errors]

ici que

des femmes évaporées qui passent leur temps dans les spectacles et dans les bals; et Dieu veuille qu'elles ne fassent pas pis! Quant aux hommes, il est incroyable combien ils ont changé depuis trente ans. Ils réservent toutes leurs politesses et leurs attentions pour ces étourdies dont je viens de parler; et la plupart d'entr'eux ne sauroient soutenir une conversation tant soit peu raisonnable. D'un autre côté, il s'en trouve qui font les philosophes et les pédans: ils ne vous parlent que pour citer vos Horace, vos Corneille, vos Alde, vos Variorum, et une foule d'autres grimauds de cette espèce dont j'ai la tête rompue toute la journée, et qui, Dieu me pardonne, n'étoient peut-être pas de trop bons chrétiens.

Madame Duhamel avoit débité cette harangue un peu décousue, avec beaucoup de chaleur; et je me préparois à lui offrir des consolations , lorsque son mari rentra tout gonflé de livres. Madame courut aussitôt à sa rencontre d'un air riant, et l'aida à se débarrasser de son fardeau, en l'appelant mon cæur et mon petit ami, Je voulus moi-même mettre la main à l'ouvre, et nous finnes l'inventaire suivant des trésors qu'il avoit apportés.

Moëlle théologique du P. Busembaum , gros billot in-4o. On ayoit écrit le titre et la date

7

[ocr errors]
« ПредыдущаяПродолжить »